En novembre 2019, à l’occasion d’un voyage sur l’île d’Ishigaki dans la préfecture d’Okinawa, Jean-Jacques et Marie-France SIRY, membre du bureau de l’association « les Sentinelles de la Paix » ont pu rencontrer Monsieur Yasuyuki Hazama, directeur de la Division de la Coopération Civique pour la Paix accompagné de deux collaboratrices.

La ville d’Ishigaki est adhérente à Mayors For Peace et abrite une des cinq Cloches de la Paix Mondiale présentes au Japon. Nous avons été accueillis dans la salle de conférence de la mairie d’Ishigaki et Monsieur Hazama nous a tout d’abord présenté la ville d’Ishigaki, ville de paix.

Puis il nous a présenté ce point très important de la ville d’Ishigaki et qui était d’ailleurs une des motivations de notre visite, la Cloche de la Paix Mondiale. Une Cloche de la Paix, fondue dans l’espoir d’une paix permanente dans le monde entier a été donnée à la ville d’Ishigaki en 1988. Elle est placée au centre de la ville sur le parc Shinei. Une deuxième cloche, la Cloche du Sourire, réalisée grâce à la générosité des habitants d’Ishigaki a été installée la même année. Une page dédiée aux Cloches de la Paix Mondiale est accessible par ce lien. En accompagnement de sa présentation, Monsieur Hazama nous a remis un ensemble de documents présentant l’engagement de la ville d’Ishigaki pour la paix.

Puis nous avons présenté à notre tour notre association et notre implication au travers de différentes actions en lien avec des communes adhérentes à Mayors for peace, pour un monde débarrassé de l’arme nucléaire. Nous avons en particulier parlé de nos deux actions récentes à Moissac et Lasséran. Nous avons présenté et remis un texte à Monsieur Hazama sur notre démarche et les différents symboles présents dans cette démarche, en particulier ceux insistant sur la nécessaire transmission du message des Hibakusha.

Dans un deuxième temps,  Monsieur Hazama nous a invité à nous rendre au parc Shinei où il nous a présenté la Cloche de la Paix Mondiale et la Cloche du Sourire. Nous avons pu aussi découvrir les deux pierres monumentales sur lesquels sont gravées les deux déclarations de Paix de la ville d’Ishigaki.

Puis, très grosse surprise, avait été installé la poutre de bois suspendue (Shu-moku – 手木) qui permet de faire sonner la Cloche de la Paix et Monsieur Hazama nous a invité tous les deux à la faire sonner. Ce moment a été extrêmement émouvant et nous sommes tous les deux très honorés d’avoir pu effectuer ce geste.

Puis, après une dernière photo,  Monsieur Hazama nous a raccompagnés et nous nous sommes engagés à rester en contact. Je me suis permis de proposer, au nom de notre association, d’envisager la réalisation d’une action Sentinelles de la paix sur le parc Shinei à une date restant à définir en 2020. Pour finir, je vous invite à découvrir le très beau texte de Monsieur Yoshitaka Nakayama, Maire de la ville d’Ishigaki, rédigé le 10 décembre 2018 à l’occasion du 30e anniversaire de l’installation de la Cloche de la Paix Mondiale d’Ishigaki.